Bouge pour demain Index du Forum
FAQ Rechercher Membres Groupes  - S’enregistrer  - Profil  - Se connecter pour vérifier ses messages privés  - Connexion
Et c'est la crise, crise, crise, crise financière !!
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bouge pour demain Index du Forum > POLITIQUE ACTUEL > Politique en france et dans le monde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
 
ruben
Administrateur


Hors ligne
Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 84
Localisation: le bourget du lac / saint martin en haut
Message Posté le: Lun 29 Sep - 17:06 (2008)    Sujet du message: Et c'est la crise, crise, crise, crise financière !! Répondre en citant
Et oui, c'était tellement inatendu ... une crise financière d'une ampleur probablement sans nul autre pareil ...
et viens que l'on titre en première page sur les dangers du capitalisme ... mais oui, tant de grands spécialistes, ceux qui sont si éminent dans le milieu de la finance, nous avaient prévenu des risques si importants ... vous vous souvenez ? non ? moi non plus ... et quel étonnement que dans notre beau petit monde, ce soit une facture de 2000 $ par américain pour sauver les erreurs de grands patrons peu scrupuleux et d'homme politiques débridés ... et la meilleurs, sarkozy va être élu homme d'état le l'année, combattant pour l'humanité ...

Enfin , cette crise a un avantage : permettre a l'alter mondialisme et des idées comme la sobriété heureuse de se faire entendre ...


bon voyage
Visiter le site web du posteur


Revenir en haut
   
Publicité


Message Posté le: Lun 29 Sep - 17:06 (2008)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
   
Lili



Hors ligne
Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 32
Message Posté le: Mer 1 Oct - 17:20 (2008)    Sujet du message: Et c'est la crise, crise, crise, crise financière !! Répondre en citant
j'ai trouvé un article intéressant sur rue89.com là-dessus :



Crise financière : un sondage qui réunit carpes et lapins

C’est un petit sondage de l’opinion des Français sur la crise financière tout simple, avec juste trois questions. La première dit (à peu près) : la crise, c’est inquiétant ? Ouiiii ! répondent en chœur les Français (81%). La deuxième : Z’avez peur pour votre propre peau ? Ouiiii, se plaignent-ils encore (73%).
Et voilà, là s’arrête l’essentiel des commentaires des journaux qui ont repris l’info (le chapô du JDD.fr, la brève du Nouvelobs.com), comme de l’Ifop qui a effectué le sondage.
Et la troisième question alors ? Aha. Tout un poème, la troisième. C’est là où le stéthoscope du Dr Panel commence à frétiller. Ça lui arrive souvent devant les questions longues, pleines de justifications déjà toutes prémâchées pour les répondants.
La voici :
Citation:
« Vous savez que le gouvernement américain est intervenu dans la crise financière aux Etats-Unis en nationalisant une banque d’investissement et une compagnie d’assurance. Vous, personnellement, pensez vous que l’intervention des Etats dans la sphère financière est une bonne chose ou une mauvaise chose ? »


Réponses suggérées :
  • Une bonne chose, parce que les Etats doivent reprendre la main sur un système que plus personne ne maîtrise. 66%
  • Une mauvaise chose, parce qu’il faut laisser le marché et les acteurs privés s’autoréguler sans intervention publique. 31%
  • (Ne se prononcent pas). 3%

Voilà pourtant une claire majorité, pourquoi les journaux ne titrent-ils pas : « Deux Français sur trois en appellent à l’intervention de l’Etat ! » ?
« Ahah ! on fait moins le malin ! »
Décortiquons un peu le vocabulaire de cette question. Comme d’habitude, on a d’abord le « Vous savez que… » par lequel l’institut et son client imposent à l’interviewé leur propre lecture du contexte de l’actualité. Si l’interviewé n’était pas au courant, on biaise. S’il savait, mais appréhendait les choses différemment, on biaise aussi.
Ça fait déjà beaucoup de biais. Et ça fait trois fois que nous le signalons dans ces colonnes, l’Ifop et le JDD ne suivent visiblement pas le parcours de soins du Docteur Panel.
Ensuite, le gouvernement intervient « en nationalisant », précise l’institut. Le mot « nationaliser », dans une logique pérenne, évoque une option politique marquée du sceau de la gauche antilibérale. Or en l'espèce, il s’agit du sauvetage conjoncturel d’entreprises au bord de la faillite, par le gouvernement libéral d’un pays libéral.
L’emploi de ce mot est ici techniquement juste, mais politiquement un peu trompeur. Il permet à la gauche étatiste de se gargariser d’avoir gagné des points (« aha ! on fait moins le malin, hein ! » jubile-t-elle) sur la droite libérale, qui, tendant la sébille d’une main humble pour sauver ses stock-options, fait mine de faire amende honorable.
Enfin, les Etats doivent, propose l’institut, « reprendre la main sur un système que plus personne ne maîtrise ». Ce « re- » et cette référence à la perte de maîtrise justifient une intervention purement conjoncturelle, qui ne remet pas en cause pour autant le dogme libéral.
Les commerçants, bras-dessus bras-dessous avec les gauchistes
C’est ainsi qu’une question formulée comme au café du Commerce, crée dans un sondage un consensus artificiel qui met dans un même sac les tenants d’une régulation de l’Etat à titre permanent, et ceux qui aimeraient que les contribuables se cotisent juste quand ça se gâte.
Le plus drôle, c’est que ce malentendu se reflète dans le tri des réponses des différentes populations : en caricaturant un peu (c'est à dire en analysant l'écart par rapport à la moyenne de 66% plutôt que le pourcentage en soi), les artisans et commerçants -souvent d’authentiques libéraux anti-impôts- vont bras-dessus bras-dessous avec pas mal de « gauchistes » et quelques ouvriers, enjoindre aux banquiers de se dépatouiller tous seuls … 
Sondés favorables à l'intervention des Etats dans la crise financière 
Se sentant proches...
De l'extrême gauche ou du PC57%
Du PS67%
Des Verts65%
Du Modem75%
De l'UMP66%
Catégorie socioprofessionnelle
Artisan ou commerçant47%
Ouvrier61%
Profession libérale ou cadre supérieur72%
Profession intermédiaire73%

... tandis que les gens qui ne sont pas si mécontents du système tel qu’il est (les cadres sup, les modérés de tout poil, jusqu’à l’UMP et le PS qui se rejoignent dans une émouvante unité) sont plus prêts à mettre la main à la poche, accompagnant leur indulgence d’un froncement de sourcil : « Bon, pour cette fois je paie, mais la prochaine fois demande à papa avant d’investir n’importe où. »
Voilà donc une question mal posée, sur un sujet pourtant bien intéressant, qui se retrouve glissée sous le tapis parce qu’elle met les commentateurs un peu mal à l’aise.
L’actualité traitée vite fait - mal fait par une ou deux questions très réductrices
Pour être sûr de retrouver notre bon vieux clivage gauche-droite, le Docteur Panel propose la formulation suivante : « Dans une crise comme celle-ci, l’Etat ferait-il mieux de :
  1. Laisser crever les banques qui sombrent, et nationaliser celles qui font encore des bénéfices pour aller les distribuer (sous forme de tentes Quechua) sur le canal Saint-Martin aux gens qui auront perdu leurs sous dans les premières
  2. Réquisitionner les subventions de l’assistanat social et de ces feignants de la culture pour sauver les z’entreprises-qui-créent-des-richesses-qui-au-final-profitent-à-tous
  3. Gesticuler et parler très fort sans trop décider quoi que ce soit, en attendant de sentir où tourne le vent ? »

Plus sérieusement, ce sondage pose, outre le problème de la rigueur de la formulation des questions, celui du manichéisme des sujets d’actualité traités vite fait-mal fait par une ou deux questions très réductrices, alors que l’intervention ou non de l’Etat, en temps stable ou en temps de crise, et ses nombreuses modalités envisageables, relèvent d’un débat compliqué, qui mérite d’étudier l’opinion dans toute sa nuance.



qu'est-ce que vous en pensez ?


Revenir en haut
   
chris



Hors ligne
Inscrit le: 07 Juin 2008
Messages: 28
Message Posté le: Dim 5 Oct - 17:59 (2008)    Sujet du message: Et c'est la crise, crise, crise, crise financière !! Répondre en citant
lol
cette crise
non seulement elle nous montre l'application d'un pseudo-principe du communisme au niveau des marchés pendant que toi jeune travailleur tu manges ton capitalisme.
J'avoue je ne comprends pas tout, mais je suis plutôt très pessismiste sur la chose.
Ah elles sont loin les 30 glorieuses:

Ce qui trouve que la crise n'aurait pas pu se prévoir sont des sacré cons. Beaucoup en ont parlé, prédit écolos,intellectuels de tout poils, ou simplement homme de sagesse voyait depuis un demi-siècle cette crise venir.
certains l'ont prédit, d'autres s'y sont préparé. la région lyonnais s'y est préparé par exemple, la Norvège ou plus près l'Espagne aussi.
drôlllllllllleeeeeeeeeeeee

après le fait qu'elle mette en lumière l'altermondialisme je suis pas sûr, et c'est la solution du pire. Si la France change de politique se sera alors par nécessité (décision prise par une minorité) et non par choix d'une majorité (ce truc qu'on nomme le peuple). Dommage...
et puis...
recession= decroissance ?
lol (rire jaune)
_________________
bleuark


Revenir en haut
   
Sam'fai'rêver
Administrateur


Hors ligne
Inscrit le: 02 Juin 2008
Messages: 85
Message Posté le: Dim 12 Oct - 21:59 (2008)    Sujet du message: Et c'est la crise, crise, crise, crise financière !! Répondre en citant
Malheureusement, les classes moyennes sont les plus touchés parce cette crise !
Et en effet beaucoup ont prédit cette crise depuis longtemps, je prend l'exemple d'un prof en université américain qui
avait fait il y a quelques années un rapport très inquiétant et prédit une crise a venir.
Les politiciens lui avait alors rient au nez ! mais au fil des années ses prédictions s'avérèrent justes.

NB: Il y a un proverbe qui dit:
"Quand un pauvre et un riche perdent tout, c'est le pauvre qui perd le moins."
applicable ou non à cette crise, a vous de voir ! Wink
 
_________________
"Humata, Hukhta, Huvarshata" Ainsi parlait Zarathoustra prophète philosophe Zoroastrien.


Revenir en haut
   
Han Lolo
Modérateur


Hors ligne
Inscrit le: 27 Juil 2008
Messages: 26
Localisation: Munich (Allemagne)
Message Posté le: Dim 12 Oct - 22:43 (2008)    Sujet du message: Et c'est la crise, crise, crise, crise financière !! Répondre en citant
Hmm, hmm. Pour toutes les affaires de prédiction: bien sur, bien sur, tout le monde le savais...
Ca me semble un peu simple... Mais mes copains m'ont toujours parlé des nouvelles énergie et de la guerre Israélo-Iranienne à venir; Arté passait des reportages sur le ravage que vont faire les OGMs, et sur l'écroulement futur de l'industrie du diamant en Namibie; sur internet, je tombais sur des forums discutant de qui sera le président américain de demain, et trouvais des articles sur la détérioration du climat, les effets des JO sur les droits de l'homme en chine, l'importance du pétrole. Parmis toutes ces prédictions, j'ai vu quelques, rares et peu concises prédictions d'une possible crise économique. C'est que je regarde et j'entend mal, car tous me le criaient dans les oreilles, j'ai même raté l'énorme affiche devant ma porte indiquant "Attention à la crise financière !!!", l'affiche datant pourtant de il y a trois ans au moins. Mais c'est sur, je suis vraiment inatentif.

Bref, même si les "autorités compétentes" vous rient au nez, il y d'habitude moyen de se faire entendre. Je tente de m'informer correctement, et c'est vrai, on l'annoncai trèèès vaguement (il y avait pas de thread "crise financière" avant la crise sur ce forum, non?). Quand dans 10 ans tout le monde saura qu'une crise arrive dans 3 mois, prévenez moi svp car je suis trop étourdi pour m'en rendre compte tout seul, apparemment.

Mais évidemment, n'oublions pas que la question n'est pas si qq l'avait prédis, mais qu'est-ce qu'on fait de la crise. Et puis dsl, je suis cynique, et j'exagère, vous faisant dire ce que vous n'avez pas dit. Sans rancune?
_________________
Je vous remercie de votre attention - ne jamais perdre le sourire, cheers et à +!


Revenir en haut
   
ruben
Administrateur


Hors ligne
Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 84
Localisation: le bourget du lac / saint martin en haut
Message Posté le: Dim 26 Oct - 12:30 (2008)    Sujet du message: Et c'est la crise, crise, crise, crise financière !! Répondre en citant
Sans rancune !

En fait ce qui ressortait, c'est que idéologiquement c'est le genre de truc qui peuvent arrivé ... ensuite effectivement (c'est bivalent comme raisonnement) je n'ai pas non plus vu la crise financière être annoncer .. mais n'as tu pas entendu dire que "la crise était prévisible" etc etc ???
Visiter le site web du posteur


Revenir en haut
   
Contenu Sponsorisé


Message Posté le: Aujourd’hui à 01:56 (2017)    Sujet du message: Et c'est la crise, crise, crise, crise financière !!
Revenir en haut
   
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bouge pour demain Index du Forum > POLITIQUE ACTUEL > Politique en france et dans le monde
Page 1 sur 1
    Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

 
 
Sauter vers:  
 
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
noteBored template and graphics
© 2004 designed by boo
Bouge pour demain Index du Forum Powered by phpBB
© 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com